Une méthodologie avec un ensemble de processus et de logiciels
Le règlement général sur la protection des données (UE) 2016/679, communément appelé RGPD, constitue l'un des changements les plus importants du droit des affaires depuis des décennies.

La loi, qui comprend 99 articles, oblige les autorités de contrôle et les organisations qui traitent des données à caractère personnel à se comporter de manière très spécifique.

L'une de ces exigences obligatoires est la nécessité de nommer un délégué à la protection des données (DPD). Cette nomination comprend une série de tâches obligatoires à accomplir par le DPD afin de positionner l'entreprise comme répondant à ses exigences légales.

Le DPO virtuel est un ensemble d’outils fournis "tels quels" par Software Manager pour atteindre les objectifs principaux.

Premièrement, aider à satisfaire aux exigences obligatoires, deuxièmement, permettre aux organisations d'accéder à un pool de compétences et de ressources professionnelles en matière de protection des données, afin de les aider à progresser vers un poste solide et résilient en matière de protection des données.